« Essor et intérêt du remote pour les entreprises »

19 janvier 2021 / Par L'équipe sumit

Temps de lecture : 4 min

sumit
sumit

Depuis quelques années déjà, notre organisation du travail change et évolue. Selon nos recherches, pour les collaborateurs, le remote (ou télétravail) apparaît comme un élément participant à la qualité de vie au travail, notamment en permettant de limiter le temps de trajet jusqu’à son entreprise, d’être plus productif (et également de dormir plus ! 😉). A contrario, certains employeurs demeurent encore sceptiques à l’idée de mettre en place ce type de mode de travail.

Avec le contexte lié au Covid-19, les sociétés et leurs collaborateurs ont dû s’adapter à la situation en mettant en place le remote, disposition accueillie très favorablement. Oui, mais jusque-où ? Entre contrainte et avantage, le télétravail, par exemple, se distingue par cette liberté d’organisation qu’il confère tout en soumettant certain(e)s à des challenges en termes de différenciation vie professionnelle / personnelle.

Doit-on mettre en place le remote de manière pérenne ? Quelles sont les législations à respecter avec ce mode d’organisation ? Doit-on accepter le remote au cas par cas ? Un grand nombre de questions se posent…

Juridiquement, le remote ça donne quoi ?

L’ordonnance du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et à la sécurisation des relations de travail a assoupli les règles de mise en place du télétravail au sein des entreprises. Auparavant, les entreprises devaient faire apparaitre sur le contrat de travail et/ou avenant du salarié, les modalités de mise en place du télétravail. Toutefois, depuis l’ordonnance du 22 septembre 2017, un accord collectif et/ou un accord simple entre le collaborateur et l’employeur (par tous moyens) est suffisant ! (Moins de paperasse administrative !)

Pour approfondir le sujet, voici un article très intéressant portant sur de nombreuses questions que peuvent se poser employeurs et salariés : Article travail emploi.

Le remote oui… mais à quelle fréquence ?

Les avantages du télétravail ne sont plus à démontrer. Entre conciliation de la vie personnelle et professionnelle et la liberté d’exercer pleinement ses fonctions, la plupart des salarié(e)s sont devenus des adeptes du remote.

Néanmoins, on peut s’apercevoir que dû au confinement du mois de mars 2020, certain(e)s salarié(e)s se sont lassé(e)s de cette pratique. Au début, on est (très) productif et on respecte son emploi du temps mais peu de temps après, on ressent l’isolation que peut procurer le télétravail à temps plein. Nous rejoignons une société pour des raisons diverses et variées comme par exemple la culture d’entreprise, l’ambiance du travail, la prise en considération de nos besoins… Nous y restons également pour ces mêmes raisons. En effet, nous avons tous ce binôme de travail ou une équipe de travail avec qui les journées sont plus sympathiques ! Où voulons-nous en venir ? C’est très simple ! D’une certaine manière, le remote peut rompre les rapports avec les autres malgré tous les outils de communication dont nous disposons à l’heure de la connectivité 2.0. Par exemple, selon une étude du comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Médéric Humanis, 40% des télétravailleurs constatent une dégradation du lien social.

 

«Adieu la pause-café avec Fabrice du 2ème étage, Adieu les pauses déjeuners avec Rachel du service compta»

 

Cependant, les bénéfices pour les entreprises d’accepter ce type de mode de travail restent multiples. Employeur, votre taux d’absentéisme est très (trop) élevé ? Opter pour le télétravail ! Selon une enquête de la Direction Générale des Entreprises (DGE), le télétravail permettrait d’obtenir 20% d’absentéisme en moins.

A côté de cela, le remote donne aux employeurs de nouvelles possibilités, notamment en permettant le recrutement de collaborateur(rice)s avec de fortes contraintes personnelles et familiales (nécessité d’organisation, lieu de domicile éloigné de l’entreprise etc.) De plus, d’un point de vue économique, les employeurs peuvent être déchargés de certains frais comme la prise en charge d’abonnement aux transports en commun ou encore l’aménagement de locaux et le paiement de loyers.

Face à certains inconvénients, nous avons évoqué que certain(e)s salarié(e)s n’adhèrent pas réellement au remote. Toutefois, d’une manière générale, beaucoup de personnes apprécient cette pratique quant aux possibilités qu’elle offre : liberté organisationnelle, équilibre de vie, possibilité de travailler depuis la maison ou d’un autre endroit… Ces possibilités doivent toutefois être mesurées avec la nécessité pour la plupart d’entre nous de maintenir un lien social fort avec son équipe et de ne pas ressentir/subir un sentiment d’isolement avec ce mode d’organisation. D’où l’importance des outils de connexion 2.0 !

Et chez sumit, le télétravail se passe comment ?

Chez sumit, nous nous sommes aussi adaptés au contexte sanitaire en utilisant les outils de communication 2.0 afin de garder le lien avec l’ensemble de notre équipe dans une organisation en remote. Pour ce faire, Teams est notre outil de référence.

Concrètement, comment cela s’est passé pour nous ? Nous avons mis en place :  un suivi quotidien de nos collaborateur(rice)s par téléphone réalisé par l’équipe support, la mise en place d’évènements via Teams afin de dynamiser les équipes et maintenir le lien social entre nous : afterworks en distanciel, jeux en ligne, hackathon, ateliers… Par exemple, l’un de nos Practice Agile a animé un Minecraft for Scrum dépilé sur 5 jours. Le but était de construire une ville selon les exigences d’un client en mode Agile. Cela a permis à l’équipe participante de découvrir ou renforcer ses connaissances quant à une organisation de projet en mode Agile dans un contexte ludique !

Durant cette période, notre équipe de collaborateur(rice)s a apprécié les moyens mis en œuvre pour conserver le lien.

A côté de cela, le remote a pris une place plus importante au sein de la société vis-à-vis des contraintes sanitaires rencontrées, même après le premier confinement. Cela peut permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives, toujours en collaboration avec l’ensemble de notre équipe.

Que vous soyez employeur ou salarié, comment avez-vous géré le télétravail ? Répondez-nous sur hello@sumit.fr