TypeScript, qu’est ce que c’est ?

27 mai 2021 / Par Dylan

Temps de lecture : 3 min

sumit
sumit

Le projet TypeScript a germé en 2010 dans la tête de Anders Hejlsberg, chef de projet chez Microsoft à l’origine du framework .NET, et de son équipe. Ils sont partis d’un constat simple. Chez Microsoft et la plupart de ses clients, les projets web sont de plus en plus nombreux et qui dit projet web, dit JavaScript. En effet, depuis quelques années, JavaScript s’est imposé comme le langage dominant en web. En plus d’être en augmentation, les projets web devenaient plus volumineux et plus complexes.

A l’époque chez Microsoft, tout le monde était d’accord pour dire que JavaScript n’était pas fait pour des projets de grande envergure. En effet, ce langage est très difficile à maintenir et les limites du typage dynamique se font vite ressentir dans un projet de grande ampleur. Partant de ce constat, les équipes de Microsoft se sont demandé, comment faire de JavaScript un langage typé comme le C# tout en se basant sur l’existant pour ne pas avoir à développer à nouveau toutes les applications en JavaScript et faciliter l’adoption d’un nouveau langage.

Après deux années de développement en interne, la première version de TypeScript (v 0.8) a vu le jour en octobre 2012. La sortie de TypeScript a été très timide et il faudra attendre 2017 et la popularisation des frameworks comme ReactJs, VueJs ou encore AngularJs pour que TypeScript soit totalement adopté par les développeurs. Aujourd’hui TypeScript a bien évolué et à l’heure où l’article est rédigé, la version de la dernière release est la 4.2.4 et le nombre de téléchargements par semaine est d’environ 20 millions.

Qu’est-ce que TypeScript ?

TypeScript est un langage open source développé par Microsoft. Ce langage est un sur-ensemble de JavaScript. Cela signifie que tout code JavaScript est du code TypeScript valide. L’avantage de ce langage, c’est qu’il est très facile d’apprentissage pour les développeurs JavaScript. De plus, il va permettre d’attirer les développeurs jusque-là réticents au développement web en leur fournissant un environnement beaucoup plus familier. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de développeurs back-end s’orientent aujourd’hui sur des postes de développeur full-stack car TypeScript leur permet de faire du JavaScript sans les contraintes de ce dernier.

TypeScript apporte à JavaScript un typage fort qui reste cependant optionnel. Nous retrouvons ainsi les types statiques (string, number, boolean, etc.), les types génériques, les interfaces, les classes, les modules, les énumérations, les paramètres optionnels, les unions et les alias.

Fonctionnement de TypeScript

TypeScript peut être installé de deux manières :

  • Via une installation globale en exécutant la commande suivante

npm install -g typescript

  • Ou alors via une installation locale à un projet en exécutant la commande suivante

npm install typescript —save-dev

Une fois installé, il suffit de développer en TypeScript dans des fichiers avec l’extension .ts. Cependant, même si un fichier TypeScript est très semblable à un fichier JavaScript, le code n’est pas interprétable par un navigateur. Alors, comment faire pour rendre le code exécutable ? Il suffit d’utiliser le transpilateur Tsc qui vient avec le paquet « typescript ». Tsc va permettre de transpiler un code TypeScript en JavaScript automatiquement. Par défaut, le code est transpilé en EcmaScript3 (ES3) mais il est possible de préciser la version cible ou d’autres paramètres en ajoutant un fichier de configuration nommé « tsconfig.json » à la racine du projet.

Création d’un fichier de configuration de base :

Tsc —init

 

Mais à quoi sert le TypeScript s’il est transpilé en JavaScript ?

 

TypeScript va permettre de renforcer la sécurité du code. En effet, il va éviter la transformation d’une simple variable en fonction par exemple. Aussi, TypeScript va faciliter la maintenance et le développement d’une application de grande envergure et permettre aux nouveaux développeurs de prendre en main plus facilement un projet.

Même si TypeScript devient de plus en plus populaire, il n’est pas nécessaire de l’utiliser systématiquement dans un projet. Parfois sa mise en place est trop fastidieuse par rapport au projet à développer donc il est important d’analyser la pertinence de son installation avant de se lancer dans le développement de son application.

Si vous souhaitez en savoir plus sur TypeScript et son évolution, sachez que la version 4.3 sort le 25 mai. Alors, stay tuned !